F -Stufe 13 - Übung Nr. 3 - GreenButterSolutions

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

F -Stufe 13 - Übung Nr. 3

FRANZÖSISCH > ÜBUNGEN > Stufe 13
 


1. Le Jeu du Pendu
Centre d'intérêt:
les faux amis
Un petit jeu que tout le monde connaît, il consiste à deviner un mot.
Mais d'abord, répétez le vocabulaire centré sur un thème -
les faux amis - pour réussir à cette épreuve.
Ensuite, jouez au jeu du pendu!


					
					

choisir un mot nouveau


caractères joués


Pour deviner le mot inconnu cliquez sur les lettres. Vous serez pendu à la 6ième erreur!

 





2. Le subjonctif et l'indicatif
Complétez les phrases suivantes.

2.1. Je veux que mon père   mes devoirs. (faire)  
2.2. Alain regrette que Janine cette lettre à Aline. (écrire)
2.3 Jean-Bernard ne  pas courir apès ces lapins. (pouvoir)
2.4. Je   que c'est la dernière pièce que Molière a écrite. (dire)
2.5. Le théâtre est le seul luxe que je  m'offrir. (pouvoir)
2.6. C'est dommage que tu  venu tout seul. (être)
2.7. Que vous   paresseux, on le sait depuis très longtemps. (être)
2.8 Voilà la meilleure voiture que nous . (connaître)
2.9

Ce n'est pas la première fois que je  à mon frère de fermer la porte. (dire)

2.10 Trouvez quelqu'un qui   traduire cette lettre. (savoir)
2.11. Celui qui ne  pas sera battu par les soldats. (saluer)
2.12. Que nous  à la plage, ce n'est pas encore sûr. (aller)


3. Les prépositions et les verbes
Faut-il ajouter une préposition ou non?


Découverte de missiles irakiens non conformes
  le comité d'experts de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations unies (Cocovinu), l'Irak possède des missiles dépassant la portée limite autorisée.
Un comité d'experts réuni Hans Blix, le chef des inspecteurs du désarmement de l'Irak, a conclu, mercredi 12 février, que l'Irak essayait se doter de missiles dépassant la portée limite autorisée.

L'analyse des données se poursuit mais plusieurs journaux britanniques, leur édition de jeudi, voient d'ores et déjà cette découverte le déclencheur de la guerre en Irak.

 

un représentant russe à la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations unies (Cocovinu), les experts réunis son directeur exécutif, Hans Blix, ont conclu que la portée de deux systèmes de missiles développés l'Irak dépasse largement le maximum de 150 kilomètres, mais l'analyse des données se poursuit.

"Le rapport des experts confirme la première conclusion que la portée ce missile dépasse 150 km mais cette conclusion n'est pas définitive", a déclaré Iouri Fedorov, vice-ministre russe des affaires étrangères et membre du collège des commissaires de la Cocovinu. M. Fedorov, qui répondait journalistes l'issue d'une réunion huis clos du collège, qui a duré plus quatre heures, a ajouté : " le moment, la Cocovinu n'est parvenue aucune conclusion". "Il y a de nombreux détails, propos carburant et la charge, qui nécessitent une poursuite de l'analyse", a-t-il déclaré.

 

Le rapport de vendredi

 

Le gouvernement irakien a reconnu développer des missiles pouvant dépasser cette portée mais a affirmé que ce n'était que lors d'essais à vide d'une fusée charge utile. M. Fedorov a refusé de dire si les experts avaient déclaré que l'Irak avait violé les résolutions du Conseil de sécurité développant ce missile. "Il n'y a pas eu avis car les analyses continuent", a-t-il déclaré.

Hans Blix, le directeur exécutif de la Cocovinu, a, sa part, refusé répondre questions des journalistes, leur conseillant écouter le rapport qu'il présenterait vendredi  le Conseil de sécurité. Une autre source des commissaires a son côté affirmé que, s'il n'y avait pas doute que les missiles Al-Samoud dépassaient la portée autorisée, il en subsistait les missiles Al-Fatah.

Hans Blix avait révélé le 27 janvier dernier le Conseil de sécurité que l'Irak avait importé des moteurs et des composants de carburant solide qui pourraient lui permettre se doter de missiles dépassant la portée maximale des armements qu'il est autorisé détenir. Il avait indiqué avoir fait appel un groupe d'experts balistique déterminer leur portée réelle. La résolution 687 du 3 avril 1991 du Conseil de sécurité interdit l'Irak se doter d'armements de destruction massive et de leurs vecteurs potentiels mais Bagdad conserve, au nom du droit l'autodéfense, la possibilité maintenir ses armements conventionnels, même si un embargo les armes lui interdit en importer.

 

"Preuve flagrante pour les inspecteurs"

 

Plusieurs journaux britanniques ont mis "une" de leur édition de jeudi la découverte de ces missiles non conformes, et ont d'ores et déjà pronostiqué que le résultat des expertises pourrait être le déclencheur de la guerre l'Irak.

"La découverte un système d'armes interdites la veille la présentation du rapport d'Hans Blix (à l'ONU) équivaut la découverte d'une preuve flagrante les inspecteurs désarmement", le quotidien The Times. Une indication démontrant que l'Irak a violé ses obligations imposées la résolution 1441 de l'ONU va presque certainement pousser la Grande-Bretagne et les Etats-Unis déposer une résolution de guerre au Conseil de sécurité les jours qui suivent, le journal.

"Cette information va probablement étayer la thèse américaine  laquelle l'Irak ne respecte pas son obligation désarmer fixée l'ONU", estime aussi le quotidien économique The Financial Times. le Guardian, les résultats des expertises constitueront "un nouveau et dangereux point de friction l'Irak". Le quotidien doute que le président Saddam Hussein permettra la destruction de ces missiles, alors qu'il doit presque certainement affronter une guerre. "La destruction des missiles Samoud 2 pourrait constituer un pas de trop lui", le journal, qui prévient que "le refus de se conformer cette demande fournirait presque certainement aux Américains et aux Britanniques un casus belli."

 

de: http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3208--309045-,00.html, 30/03/2003
 
Besucherzaehler
Letzte Aktualisierung: 06. 11. 2018 12.24h
Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü