F - Stufe 12 - Arbeit Nr. 6 - GreenButterSolutions

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

F - Stufe 12 - Arbeit Nr. 6

FRANZÖSISCH > ARBEITEN > Stufe 12
le gaspillage
 

le gaspillage

 


TEXTE

Ces chers petits

Ils osent à peine l'exprimer, mais ils n'en pensent pas moins.
Ceux qui ont connu le temps où l'on faisait «durer», le temps où l'on ne
jetait jamais un vêtement, un ustensile, un morceau de ruban, ceux qui ont
appris, enfants, à éteindre en sortant d'une pièce et à plier soigneusement
05   le papier d'emballage de leurs cadeaux de Noël, ceux qui ont été
grondés parce qu'«on ne doit rien laisser dans son assiette», ceux qui ont
gardé vingt ans le stylo ou la montre reçus pour leur première communion,
bref, ceux qui sont nés avant le temps du gaspillage éprouvent une sorte
de plaisir sombre, et vaguement sadique, à l'idée que les enfants gâtés de
10   la société de consommation sont sans doute au point d'apprendre le
vrai prix des choses.
Ces crayons à bille et ces briquets que l'on jette, une fois épuisés, ils n'en
ont jamais usé sans un vague sentiment de culpabilité.
Ces jeunes gens qui égarent, gâchent, prêtent, empruntent en affichant
15   leur indifférence aux biens matériels, les irritent à la mesure de la peine
qu'ils ont eue à acquérir ce qu'ils possèdent.
Aussi se sentiraient-ils facilement narsoquois, au milieu de leurs
inquiétudes, à l'idée de la tête que vont faire ces chers petits quand ils
seront privés de chauffage. De quoi se consoler un peu.
20   Ce ne sont pas de bien jolis sentiments, mais on peut les
comprendre. Une génération tout entière a été placée en posture
d'accusée parce que, en entrant dans la spirale production -
consommation - croissance, elle a créé ce qu'il est convenu d'appeler
de faux besoins.
25   Il y en a donc de vrais? La distinction, à laquelle prétendent beaucoup
d'économistes, est aussi subtile que subjective. Tous les besoins
matériels sont à la fois faux et vrais, artificiels et réels. Qui a besoin, ce qui
s'appelle besoin de se laver? Personne. Dira-t-on cependant qu'il s'agit
d'un faux besoin?
30   La faim exceptée, nous n'avons que deux besoins vitaux à satisfaire:
être aimé et espérer. De tout le reste, on peut s'arranger.

de: L'EXPRESS

340 mots env.


Étude du texte

1. COMPRÉHENSION 

1.1. Qui est désigné par «Ils» (l. 1)?
1.2. Quels étaient les réflexes des gens vivant «avant le temps du gaspillage»?
1.3. Quels sont les sentiments éprouvés par la génération des parents devant le gaspillage?
1.4. Qu'est-ce que la jeune génération reproche à ses aînés?

2. ANALYSE et DISCUSSION

2.1. Dégagez la composition de l'éditorial de l'Express.
2.2. Dressez une liste de cinq exemples de gaspillage (a) dans la vie quotidienne et (b) au niveau de l'économie nationale. Commentez.
2.3. Vous classez-vous parmi les «enfants gâté» de la société ou parmi les «mal-aimé»?
2.4. «On ne doit rien laisser dans son assiette.» Qu'est-ce que vous pensez de cette phrase?
2.5. Discutez le dernier paragraphe de l'éditorial en faisant la distinction entre le plan matériel et le plan moral.

 
Besucherzaehler
Letzte Aktualisierung: 06. 11. 2018 12.24h
Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü