F - Stufe 12 - Arbeit Nr. 1 - GreenButterSolutions

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

F - Stufe 12 - Arbeit Nr. 1

FRANZÖSISCH > ARBEITEN > Stufe 12
Gustave Flaubert
 
 
 


TEXTE


           Gustave Flaubert, Madame Bovary, Première partie, chap. IX
         
           Au fond de son âme, cependant, elle attendait un événement. Comme les matelots en
           détresse, elle promenait sur la solitude de sa vie des yeux désespérés, cherchant au loin
           quelque voile blanche dans les brumes de l'horizon. Elle ne savait pas quel serait ce
           hasard, le vent qui la pousserait jusqu'à elle, vers quel rivage il la mènerait, s'il était
  05     chaloupe ou vaisseau à trois ponts, chargé d'angoisses ou plein de félicités jusqu'aux
           sabords.  Mais chaque matin, à son réveil, elle l'espérait pour la journée, et elle écoutait
           tous les bruits, se levait en sursaut, s'étonnait qu'il ne vînt pas; puis, au coucher du soleil,
           toujours plus triste, désirait être au lendemain.
           Le printemps reparut.  Elle eut des étouffements aux premières chaleurs, quand les
  10     poiriers fleurirent.
           Des le commencement de juillet, elle compta sur ses doigts combien de semaines lui
           restaient pour arriver au mois d'octobre, pensant que le marquis d'Andervilliers peut-
           être, donnerait encore un bal à la Vaubyessard. Mais tout septembre s'écoula sans
            lettres ni visites.
  15     Après l'annui de cette déception, son cœur, de nouveau, resta vide, et alors la série des
           mêmes journées recommença. Elles allaient donc maintenant se suivre à la file, toujours
           pareilles, innombrables, et n'apportant rien! Les autres existences, si plates qu'elles
           fussent, avaient du moins la chance d'un événement. Une aventure amenait parfois des
           péripéties à l'infini, et la décor changeait. Mais pour elle, rien n'arrivait, Dieu l'avait
  20     voulu!  L'avenir était un corridor noir, et qui avait au fond sa porte bien fermée. Elle
           abandonna la musique. Pourquoi jouer? Qui l'entendrait? Puisqu'elle ne pourrait jamais,
           en robe de velours à manches courtes, sur un piano d'Erard, dans un concert, battant
           de ses doigts legers les touches d'ivoire, sentir comme une brise circuler autour d'elle un
           murmure d'extase, ce n'était pas la peine de s'ennuyer à étudier. Elle laissa dans
  25     l'armoire ses cartons à dessin et la tapisserie. A quoi bon? A quoi bon? La couture
           l'irritait. «J'ai tout lu», se disait-elle.
           Et elle restait à faire rougir les pincettes, ou regardant la pluie tomber. ...
           Est-ce que cette misère durerait toujours? Est-ce qu'elle n'en sortirait pas? Elle valait
           bien, cependant, toutes celles qui vivaient heureuses!  Elle avait vu des duchesses à la
  30     Vaubyessard qui avaient la taille plus lourde et las façons communes, et elle exécrait
           l'injustice de Dieu; elle s'appuyait la tête aux murs pour pleurer; elle enviait les
           existences tumultueuses, les nuits masquées, les insolents plaisirs avec tous les
           éperduments qu'elle ne connaissait pas et qu'ils devaient donner.
           Elle pâlissait et avait des battements de cœur. Charles lui administra de la valériane et
  35     des bains de camphre. Tout ce que l'on essayait semblait l'irriter davantage.
           En de certains jours, elle bavardait avec une abondance fébrile; à ces exaltations
           succédaient tout à coup des torpeurs où elle restait sans parler, sans bouger. Ce qui la
           ranimait alors, c'était de se répandre sur les bras un flacon d'eau de Cologne.
           Comme elle se plaignait de Tostes continuellement, Charles imagina que la cause de sa
  40     maladie était sans doute dans quelque influence locale, et, s'arrêtant à cette idée, il
           songea sérieusement à aller s'établir ailleurs. ...
 
            520 mots env.

Étude du texte

1. COMPRÈHENSION et ANALYSE

1.1. À quoi sert la comparaison (ll.1-7) dans le premier paragraphe?
1.2. Décrivez les sentiments dans 1'âme d'Emma.
1.3. Quels sont les effets des sentiments successifs sur son existence et ses relations avec le réel? Définissez le terme «bovarysme».
1.4. Expliquez le rêve d'évasion de Madame Bovary.
 
2. COMMENTAIRE

2.1. Relevez les atouts d'Emma Bovary.
2.2. Faut-il lire des œuvres classiques à l'école? Discutez.

 
Besucherzaehler
Letzte Aktualisierung: 06. 11. 2018 12.24h
Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü