F -Abitur - Übung Nr. 1 - GreenButterSolutions

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

F -Abitur - Übung Nr. 1

FRANZÖSISCH > ÜBUNGEN > Abitur
 


1. Le Jeu du Pendu
Centre d'intérêt:
l'économie
Un petit jeu que tout le monde connaît, il consiste à deviner un mot.
Mais d'abord, répétez le vocabulaire centré sur un thème -
l'économie - pour réussir à cette épreuve.
Ensuite, jouez au jeu du pendu!


					
					

choisir un mot nouveau


caractères joués


Pour deviner le mot inconnu cliquez sur les lettres. Vous serez pendu à la 6ième erreur!

 





2. Le gérondif
Formez des phrases en vous servant du gérondif.


2.1. Je ne téléphone pas quand je conduis.
2.2. Si vous partez tout de suite, vous aurez sûrement votre train.
2.3. Les vieux passaient devant le bâtiment et sifflaient des mélodies bien connues.
2.4. Elle ferait une sottise si elle refusait cette offre avantageuse.
2.5. M. Dabiche lisait les journaux. En même temps, il prenait son petit déjeuner.
2.6. Je jouais avec mes amis quand mes lunettes se sont cassées.
2.7. Le bonheur s'obtient si l'on n'y pense pas. (Montherlant)
2.8. Nous avons découvert le criminel au moment où nous sommes descendus du train.
2.9. Quand elle est entrée, elle a ri.
2.10. Elle n'était pas heureuse, quoiqu'elle soit très riche.
2.11. On gâte les enfants quand on fait toutes leurs volontés.
2.12. Quand on s'approche de Munich, on aperçoit les Alpes.
2.13. Au moment où tu cherches la vérité, tu verras tous les mensonges.
2.14. Le marin a eu les larmes aux yeux quand il a raconté l'histoire de sa femme.
2.15. L'appétit vient quand on mange.


3. Les temps
Complétez l'extrait de Régine Deforges.
Mettez le passé simple là où il faut. N'oubliez pas le subjonctif et le passif.


Je (ne pas être) communiste, je (ne jamais l’être), mais je (pouvoir) l'être.

Je (ne pas me ranger) aux côtes de ceux qui (faire) l'amalgame entre nazisme et communisme : cela (démontrer) leur ignorance et leur mauvaise foi. II (ne pas être) question de nier que des crimes impardonnables (commettre) sous couvert du communisme, tant dans l'Union soviétique qu'en Chine, au Cambodge, au Vietnam, mais d'affirmer haut et fort qu'il (n'y avoir jamais rien) de commun entre les deux « doctrines » : l'une (vouloir) les hommes égaux et (œuvrer) pour le bonheur commun; l'autre (viser) à éliminer les «races inférieures ».

À Europe 1, Alain Madelin, tel un roquet, (japper) que Lénine, le premier, (déporter) des populations. II (oublier) que cette triste « coutume » (remonter) à des temps bien plus anciens. Dès avant la Révolution française de 1789, un roman de Mme Cottin, Élisabeth ou les Exiles de Sibérie, (denoncer) ces déportations en Russie.

Le régime communiste russe ne (faire) qu'entretenir et amplifier certaines habitudes du régime tsariste. Ce qui, bien sûr, (ne rien excuser), mais (pouvoir) donner à comprendre l'état d'esprit qui (prévaloir) au pays de Vladimir, de Pierre le Grand et de la Grande Catherine - celle qui (ne pas être) pourtant l'amie des intelligences éclairées du siècle des Lumières, de Voltaire à Diderot.

Et lorsque Michel Voisin, député UDF de l'Ain, (demander) au Premier ministre ce que le gouvernement (avoir) l'intention de faire pour que (établir) les responsabilités de ceux qui (soutenir) ces abominations, Lionel Jospin (avoir) le courage de rappeler avec force que c'est l'engagement de l’Union soviétique aux côtes des Alliés qui (permettre) la chute de l'Allemagne nazie. Poursuivant, il (ajouter) que de Gaulle, lui, (choisir) en 1945 de faire entrer des ministres communistes dans son gouvernement« alors que les crimes de Staline (connaître parfaitement)».

Encore une fois, il (ne pas être) question de nier les crimes rapportés dans un ouvrage1 recent brandi devant les députés jusque dans l'hémicycle, mais d'essayer de comprendre pourquoi ces crimes (commettre), et de demander pardon aux victimes pour, nous, gens de gauche, sympathisants communistes, nous être si longtemps bouchés les yeux et les oreilles.


1. Le Livre noir du communisme, aux editions Robert Laffont.

 

de: Régine Deforges, Pêle Mêle, Chronique de l'Humanité 1997 -1998, Librairie Arthème Fayard, 1998, pp. 143 - 144

 
Besucherzaehler
Letzte Aktualisierung: 06. 11. 2018 12.24h
Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü