F -Stufe 12 - Übung Nr. 8 - GreenButterSolutions

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

F -Stufe 12 - Übung Nr. 8

FRANZÖSISCH > ÜBUNGEN > Stufe 12
 


1. Le Jeu du Pendu
Centre d'intérêt: la santé publique
Un petit jeu que tout le monde connaît, il consiste à deviner un mot.
Mais d'abord, répétez le vocabulaire centré sur un thème - la santé publique - pour réussir à cette épreuve.
Ensuite, jouez au jeu du pendu!



					
					

choisir un mot nouveau


caractères joués


Pour deviner le mot inconnu cliquez sur les lettres. Vous serez pendu à la 6ième erreur!

 





2. Les pronoms relatifs
Complétez les phrases données.

3.1. La robe tu as portée hier soir était très chic.
3.2. La jeune fille  danse avec Jean-Bernard est svelte.
3.3. La ville je suis née est belle.
3.4. L'année elle est venue au Pays de Galles, il y a eu beaucoup de grèves.
3.5. Mon père ne sait pas s'est passé.
3.6. Le jour elle est née il faisait extrêmement chaud.
3.7. Voici le parapluie pliant j'ai acheté.
3.8. Là-bas, tu vois l'endroit nous avons grimpé.
3.9. Vous comprenez je veux dire, Monsieur Dabiche?
3.10. Ce petit village nous sommes passés est inondé maintenant.
3.11. Elle va nous raconter lui est arrivé.
3.12. C'est la Grande Bretagne je connais le mieux.
3.13. Le sujet je préfère est le français.
3.14. Les enfants jouent dans la cour sont les enfants de mon mari.
3.15. Je ne comprends pas tu fais.


3. Les temps: un conte de fée
Complétez le texte avec les temps qui conviennent.
Faites attention à la voix passive et l'accord.
Employez le passé simple.

C'est ici que vous trouvez la solution: http://www.netfemmes.com/conte-fee_61417_CONTE_950314_poeme-type-auteur/

Dans une forêt lointaine, loin de toute civilisation (vivre) une jeune fille à la chevelure dorée et aux yeux aussi verts et profonds que la forêt. Vous (se demander) sûrement ce que cette jeune fille (faire) dans les bois. Et bien c' (être) une longue histoire qui (remonter) 16 ans plutôt.

Dans une petite maison de campagne (vivre) une famille de modeste condition, le père de la famille (travailler) comme menuisier et la mère (servir) une famille noble du pays. C' (être) le temps où ni loi et ni règle (s'opposer) aux plus riches. Chacun (pouvoir) traiter les pauvres comme des esclaves. Le père, qu'on (appeler) Louis (réussir) tant bien que mal à donner une vie agréable à sa famille. Il (être) aimant et patient envers son jeune fils, Carl.

Or, un jour le malheur (frappre) la famille. Carl (tomber) grièvement malade et (succomber) à la maladie, laissant ses parents anéantis. Malgré tout la vie repris peu à peu un cours normal, le travail (accaparer) toute leur vie. Puis le malheur (frapper) de nouveau. Le patron de Suzanne, la mère, (s'éprendre) d'elle. Mais elle (aimer) Louis par dessus tout. Comme il la (vouloir) pour lui, il (faire) assassiner Louis et comme la loi le (permettre), (prendre) Suzanne pour épouse. Elle (avoir) beau protester, crier et se débattre rien ni (faire). Elle (faire) amener le soir même et le mariage (être) célébré. D'autres malheurs l' (attendre). La première femme que son patron (épouser) (être) extrêmement jalouse, elle la (traiter) en esclave et la (frapper) constamment, menaçant Suzanne de l'accuser d'adultère qui en ce temps-là (punir) par la peine de goudron et de plume. Puis, un jour Suzanne (être) enceinte, à la grande joie de son patron, Duc cardinal qui (ne pas avoir) encore d'enfant de sa première femme. Mais au grand malheur de celle-ci, car - voyez-vous - elle (être) très avare et (vouloir) avoir l'héritage.

Puis (venir) le jour de l'accouchement, comme elle (ne pas vouloir) qu'il (avoir) un enfant, elle (payer) l'accoucheuse pour qu'elle (faire) croire que l'enfant (être) mort né. Et la (payer) aussi pour qu'elle (aller) le porter dans une maison lointaine où (vivre) une vielle hermite. Suzanne (mourir) quelque temps plus tard de chagrin...

Dans le fond de la forêt, une vielle dame solitaire (ramasser) des herbes qui lui (servir) à préparer son repas et ses remèdes miracle. Elle (ne pas se douter) que sa vie paisible et tranquille (aller) être à jamais changée en un seul instant. Elle (entrer) dans la maison et (entendre) le son peu coutumier d'un enfant qui (pleurer). Elle (regarder) partout autour d'elle et (voir) un petit bébé dans un landau. Tout de suite quelque chose en elle (se réveiller) , le désire d'être une mère, elle (jurer) qu'elle (s'occuper) de l'enfant jusqu'à sa mort. Elle lui (enseigner) la vie en forêt, le nom de chaque plante, de chaque fleur, de chaque animal. À 8 ans la petite fille qu'elle (nommer) Cassandre (connaître) chaque coin de la forêt par cœur. Elle (être) heureuse et (épanouir). Pourtant au fil des années, le manque de sa vraie famille (se faire) de plus en plus évident.

C' (être) ce qui nous (ramener) 16 plus tard à cette jeune fille à la chevelure dorée et aux yeux verts comme la forêt. Cassandre (aller) bientôt connaître le secret de sa naissance grâce à l'accoucheuse qui sur son lit de mort (se confesser). Elle (faire) chercher Cassandre par un cavalier qui (trouver) la jeune fille dans la maison indiquée. Quand il (voir) la belle jeune fille, il en (tomber) amoureux. Il l' (emmener) au chevet de la dame qui lui (parler) de la triste histoire de Suzanne et Louis et de la fin tragique que tous deux (connaître), elle (s'excuser) à la jeune fille pour tout le mal qu'elle (faire). Mais elle lui (réveler) aussi le Duc Cardinal (mourir) et qu'il (laisser) une fortune en héritage et qu'il l' (léguer) à son premier enfant. Et comme Cassandre (être) sa première fille, tout l'argent lui (revenir) de droit. Cassandre (aller) chez la duchesse qui l' (faire) disparaître.

Elle (ne pas lui dire) toute de suite qui elle (être) mais elle (faire) comme si elle (venir) travailler pour avoir de l'argent. Pendant un an, elle (faire) le ménage, le repassage, l'époussetage. Quand elle (voir) que le moment (choisir), elle (approcher) la femme et lui (parler) de sa mère Suzanne. Devant de riches dirigeants amis du Duc, elle l' (accuser) d'avoir fait disparaître l'enfant de la deuxième femme de son mari, causant ainsi sa mort. Elle (avouer) son crime et (mettre) en prison. Cassandre (prendre) possession de son bien et quelque temps plus tard, (épouser) le jeune cavalier. Ils (avoir) beaucoup d'enfants et (vivre) heureux jusqu'à la fin de leur vie.

de: http://www.netfemmes.com/conte-fee_61417_CONTE_950314_poeme-type-auteur/ (26.03.2015)

 
Besucherzaehler
Letzte Aktualisierung: 06. 11. 2018 12.24h
Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü