F - Klasse 8 - Übung 9 - GreenButterSolutions

Direkt zum Seiteninhalt

Hauptmenü:

F - Klasse 8 - Übung 9

FRANZÖSISCH > ÜBUNGEN > Klasse 8
 

1. Le discours indirect. Mettez les phrases suivantes au discours indirect en faisant toutes les transformations nécessaires.

 
1.1.

 

Jean-Bernard dit: «Je vais me promener sur le port de Lorient.»
1.2.

 

Hier Paul a dit: «Elle a connu la vie du port.»
1.3.

 

Charles a annoncé: «Pierre ne peut pas venir à 6 heures.»
1.4.

 

Papa a dit: «Nous jouons au ping-pong.»
1.5.

 

Sylvie m'a dit: «Il m'a toujours donné des bonbons.»
1.6.

 

Monique lui a dit: «Je n'aime pas le travail de vendeuse.»
1.7.

 

Yves a dit: «On a voulu utiliser un walkie-talkie.»
1.8.

 

Étienne a admis: «Robert a raison.»
1.9.

 

La marchande a dit: «Il ne prend pas le pain.»
1.10.

 

Le patron a dit: «Elle a écrit une lettre.»
1.11.

 

Jules a pensé: «Monique a eu tort.»
1.12.

 

Le directeur lui a dit: «Ce livre est à Paul.»
1.13.

 

Jacques a cru: «Ils travaillent bien.»
1.14.

 

Son père dit souvent: «Tu es paresseuse, Monique.»
1.15.

 

Paul a affirmé:«J'ai compris cet exercice.»
1.16.

 

 Le boulanger lui a dit: «J'ai vendu beaucoup de pains.»
1.17.

 

Il leur a répondu: «Nous n'avons fait aucune faute.»
1.18.

 

Jean a dit à Yves: «Je préfère le mien.»
1.19.

 

Paul a écrit: «Je suis allé au marché de puces.»
1.20.

 

Elle nous a raconté: «On a visité plusieurs musées.»
 

2. L'accord. Mettez les phrases données au passé composé. Puis remplacez les objets et les circonstanciels.

 
2.1. Tu montres les livres à Jean.


2.2. Ils vendent leurs voitures.

2.3. Les élèves lisent les romans.

2.4. Nous allons au bureau de tabac.

2.5. Elle quitte le lycée.

2.6. Je trouve du travail à Paris.

2.7. Vous connaissez sa femme.

2.8. Je reviens de Suisse.

2.9. Elles voient mes amies.

2.10. Tu ouvres la porte.

2.11. Avez-vous besoin d'argent?

2.12. Je suis en Suisse.

2.13. Paul revoit ma secrétaire?

2.14. Tu n'es jamais contente.

2.15. Ils ne comprennent pas ce devoir.

2.16. M. Dabiche offre de la bière à Luc.

2.17. Je n'ai pas de cuiller.

2.18. Tu dors beaucoup.

 2.19. Nous donnons du mou à son chat.

 2.20. Il montre la moto à Jean-Bernard.

2.21. Tu dis la vérité à tes parents.

2.22. Nous sortons à Dijon.

2.23. Elles montrent la photo à Yves et Luc.

2.24. Ces arbres sentent bons.

2.25. La fille cherche ses poupées.

 

3. L'imparfait et le passé composé. Ce texte vous est donné avec les infinitifs. Transposez-les au passé composé ou à l'imparfait selon le cas.

 
Un lundi matin en 1885, Louis Pasteur (voir) arriver à son laboratoire un petit garçon alsacien. Sa mère l' (accompagner). Elle (raconter) que son fils, se rendant à l'école, avait été mordu par un chien enragé. À la vue des blessures du petit garçon, qui s' (appeler) Joseph Meister, l'émotion de Louis Pasteur (être) pronfonde. Qu' (aller) -il faire pour ce petit enfant? La rage (être) mortelle. (pouvoir) -il risquer le même traitement qui avait réussi sur les chiens? Pasteur (décider) de commencer le traitement qui (devoir) durer dix  jours, et (faire), le soir même, la première piqure. À mesure que le traitement (avancer), l'inquiétude du médecin (augmenter). Il (ne plus pouvoir) travailler. Lorsqu'il avait faitit la dernière piqûre, il (aller) voir sa fille en Bourgogne. Mais le savant (être) toujours dans l'attente fiévreuse d'un télégramme lui donnant des nouvelles du petit Joseph. Les jours (couler) et l'enfant (continuer) à se porter bien. Bientôt, il (devenir) clair que le petit garçon (être) hors de danger. La rage (être) vaincue.


 
Besucherzaehler
Letzte Aktualisierung: 06. 11. 2018 12.24h
Zurück zum Seiteninhalt | Zurück zum Hauptmenü